Charles Mingus - Mingus, Mingus, Mingus, Mingus, Mingus

Publié le par Oliv.

Mingus, Mingus, Mingus, Mingus, Mingus est un des trois albums sorti chez Impulse en 1963 et le seul album de l'artiste Charlie Mingus que je possède encore et j'écoute.b

Charles Mingus - Mingus, Mingus, Mingus, Mingus, Mingus

Charles "Charlie" Mingus (né à Nogales, Arizona le 22 avril 1922 - mort à Cuernavaca, Mexique le 5 janvier 1979) était un contrebassiste et compositeur de jazz. Il a apporté une contribution majeure au jazz, traversant les courants du bebop au free jazz, et accompagnant leurs plus célèbres musiciens : il a joué entre autre avec Eric Dolphy, Duke Ellington, Max Roach, John Coltrane, Abbey Lincoln...

Il est également connu pour son caractère changeant et son combat contre le racisme - résultat d'un certain nombre d'expériences traumatisantes liées au racisme. Atteint par une dégénérescence musculaire, il devient paralysé, et passe la fin de sa vie dans un fauteuil roulant.  A noter que le Mingus Big Band qui continue de donner des concerts a été créé par Sue Mingus après la mort de son mari dont l' objectif est de jouer la musique de Mingus y compris les nombreuses compositions qui ont été découvertes après sa mort.


Un titre d'album qui résonne comme le cri d'une foule en délire. Sur Mingus, Mingus, Mingus, Mingus, Mingus, Charles Mingus n'offre pas uniquement des lignes de basse, il compose avant tout, orchestre, arrange les titres et chante meme sur le Freedom final.  L'album est de ce fait très élaboré, organisé et précis, sans etre ennuyeux. Il contient peu de nouveau matériel mais constitue une sorte de relecture.

Better Get Hit In Yo' Soul possède une nouvelle fin alors que Hora Decubitus reprend un ancien thème. Celia semble etre le seul "inédit" de l'album auquel s'ajoute des versions réenregistrées comme Theme For Lester Young, le classique de Duke Ellington Mood Indigo ou II B.S., qui n'est autre que le classique Haitian Fight Song, dans une version écourtée.

Si l'excellent Ah Hum est quasi-indétronable dans la discographie de Mingus, Mingus x5 se place tout de meme dans le peloton de tete, sorte de best of du contrebassiste. A noter que Mingus a également sorti deux autres albums sur Impulse!, tout aussi bons: "Mingus Plays Piano", qui vaut vraiment le détour (étant donné la place et le modèle instrumental que le piano a eu chez le nègre jaune), et "Black Saint And The Sinner Lady".


Sextet in Sweeden


Tracklist : 1.
II B.S. / 2. I X Love / 3. Celia / 4. Mood Indigo / 5. Better get hit in yo' soul / 6. Theme for Lester Young / 7. Hora Decubitus / 8. Freedom

Linklist : 1.
http://www.mingusmingusmingus.com/ / 2. Un article de JazzMagazine /

Commenter cet article

nadine 30/04/2007 10:11

Un ptit message pour te faire coucou et te remercier pour ton dernier comment.Bonne semaine. 

Oliv. 04/05/2007 22:02

Sympa ce smiley !

Thierry 29/04/2007 13:52

Salut Oliv, tout pareil que Systool, avec en plus, une tendresse très particulière pour le "Blues & Roots" du grand Charles !
Bon week-end. @++

Oliv. 04/05/2007 22:01

Je ne connais pas Blues & Roots !!

SysTooL 27/04/2007 20:43

Hello Oliv!Mingus est sans aucun doute l'un des jazzmen que je préfère... il y a un rythme, une frénésie dans sa musique... en effet, "Mingus Ah Um" est fabuleux, mais j'aime beaucoup aussi "Tijuana Moods", par exemple... il faudra que je me procure ce "Mingus x 5" ;-)Merci beaucoupSysTooLNB : ce n'est pas à proprement parler une dégénérescence musculaire dont Mingus est mort. La sclérose latérale amyotrophique est une dégénérescence du système nerveux qui provoque ensuite une dénervation et une fonte musculaire avec paralysie, en effet... (Syst qui continue même en dehors des heures de boulot mdr)

Oliv. 04/05/2007 21:58

Salut SysT, de rien ... merci à DocSysT pour ses précisions.

the amazing fuzzy 25/04/2007 08:35

Un petit commentaire en passant par là ...la tentation est grande de faire une vieille feinte ... mais, je suis en cours de rédemption ... marre des feintes nulles qui pourrissent ton blog... alors simplement, je dirais que le jazz .... ah la trompette dans le jazz ... c'est comme des préliminaires sans charles "charlie" lingus ....euh Mingus (lapsus ... la tentation était trop forte ;-) ...Plus sérieusement, le jazz ça s'écoute ... certes ... mais quand il est bon ... ça transcende !

Oliv. 27/04/2007 06:29

Il y a toujours des moments de rechute dans une rédemption !!