Camille - Music Hole

Publié le par Oliv.

Music Hole, le 3ième album studio de Camille, je l’ai eu rapidement mais j’ai voulu attendre un peu avant d’en faire la chronique, pour la simple et bonne raison que je voulais d’abord la voir sur scène …

 

Pour parler d’abord de l’album en lui-même, la première surprise est que l’album n’est en bonne partie en anglais, ensuite plus aucune surprise. En effet, Camille fait du Camille avec certainement plus de recherches vocales. Music Hole est un album plus festif que le précédent, moins introspectif. Un travail quasi inédit sur le bruit (un bruitiste de cinéma a enregistré des sons de feu ou de vent). Music Hole donne l’impression que Camille avait envie de danser, d'être un peu extravertie et plus joviale.

 

Et cela se retrouve sur scène, j’ai assisté à son concert au Théâtre Sébastopol de Lille le 12 novembre dernier. Elle a été fabuleuse, drôle, touchante, dansante, amusante et belle. On retrouve sur scène Sly du Saïan Supa Crew en véritable guest-star, vraiment impressionnant. Il est accompagné d’un autre human beat box, Ezra. Sur scène, il y a deux choristes féminines, et deux garçons batteurs de formation et enfin une pianiste qui fait parfois choriste. Tout ce petit monde s’amusent sur scène, joue avec leur voix, leurs habits pour faire vivre les chansons et faire vibrer le public … Un vrai régal pour les oreilles et les yeux !!

 

En conclusion, les fans de Camille auront déjà tous cet opus qui surprend un peu mais qui lui ressemble, et surtout n’hésitez surtout pas à la voir sur scène, elle y est entière !!

 

Tracklist : 1. Gospel with no lord / 2. Canards Sauvages / 3. Home is where it hurts / 4. Kfir / 5. The monk / 6. Cats and dogs / 7. Money note / 8. Katie’s tea / 9. Winter child / 10. Waves / 11. Sanges sweet

 

Linklist : 1. http://www.camille-music.com / 2. http://www.myspace.com/camilleofficial

 

Bonus : Music Hole

 

Publié dans Scène Française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

youcanroll 18/11/2008 20:33

Chronique claquante, l'album est sympathique!Youcanroll.blogspot.com