Arman Méliès – Casino

Publié le par Oliv.

Les Tortures volontaires, l'album précédent d'Arman Méliès, était un disque interressant, avec ses paroles précieuses et ses mélodies enflammées, embrumées et bien longues… Alors, à la première écoute de Casino, on est un peu surpris d'y trouver dix chansons plutôt formatées, de 3-4 minutes pour la plupart.

 


 

J’ai également été surpris d’entendre à quel point la voix du chanteur a pris de l'assurance. Surpris, car malgré des apparences plus banales, Casino se démarque de façon radicale de ses précédents opus. Musicalement en effet, les morceaux, bien que plus courts, parviennent à garder une mélancolie caractéristique des titres d'Arman Méliès.

 

Cette fois l’auteur compositeur est allé piocher ses sources plus chez Talk Talk, Jeff Buckley ou Nick Drake que chez Jacques Brel. Les mélodies sont au rendez-vous sur l'ensemble de l'album comme Belem, Au dehors et Papier carbone . Arman Méliès a enrichit ses arrangements en y ajoutant de très belles parties cordes et cuivres. Il se permet aussi de durcir un peu le ton sur des titres comme En nous la vie.

 

Côté textes, Arman Méliès est un peu plus prolixe, continue de bâtir des univers hors du temps et toujours aussi élégant, avec des textes plutôt pessimiste. A force d’écoute, je trouve que Casino est un disque de "rock plutôt sophistiqué" et vraiment attachant.

 

Tracklist : 1. Casino / 2. En nous la vie / 3. Amoureux solitaires / 4. Mille fois par jour / 5. Le soupir du monde / 6. Belem / 7. Sur ta peau / 8. Au dehors / 9. Papier carbone / 10. Diva

 

Linklist : 1. www.armanmelies.com / 2. www.myspace.com/armanmelies

 

Bonus : L’échappée belle sur l’album Néons Blancs sur Alphaltine


Découvrez Arman Méliès!
 

Publié dans Scène Française

Commenter cet article